Shae, Chris, Araina & Amayah

Shae-Lynne Attwater, résidente de Régina en Saskatchewan et enseignante au primaire, ne pensait jamais qu’un jour elle vivrait sur un navire avec son conjoint et leurs deux filles. Son mari, Chris avait entendu parler de Mercy Ships et était convaincu qu’un jour il servirait à bord, mais pour Shae, ce fut un travail interne de plusieurs années.

Volunteer Chris Attwater

Elle voit aujourd’hui que peu à peu, elle se préparait pour ce grand départ. Cet engagement de 2 années pour servir sur l’Africa Mercy n’est pas un simple changement d’adresse, mais l’adoption d’un nouveau style de vie. Vivre à bord avec mari et enfants demande une grande adaptation et même si Shae s’était préparé pour ce changement, elle y découvre jour après jour les joies et les défis que ce choix apporte.

« Nous avons beaucoup prié pour que Dieu ouvre et ferme les portes afin que nous sachions clairement si nous devions venir ou non. Il nous a conduits ici et nous suivons l’appel qu’il a lancé pour nos vies. »

Pour ses filles, elle y voit une expérience riche qui leur permet de voir le monde différemment. Amayah et Araina ont cette chance que leur quotidien hors de l’ordinaire puisse construire en elles une vision du monde empreinte d’entraide, de fraternité et d’espoir de vies renouvelées. Malgré leurs jeunes âges, la contribution des filles est importante à la mission de Mercy Ships. Dans un désir de mettre la main à la pâte, elles ont participé, avec les autres élèves de l’académie à bord, à la confection d’une affiche pour accueillir les premiers patients au Hope Center, lieu d’arrivée de tous les patients. Cette affiche, en français, anglais et wolof, porte l’empreinte des mains des enfants à bord. Une belle initiative qui apporte chaleur et humanité à nos patients.

Dans la perspective d’elle-même se préparer à partir, Shae a pris le temps de partager à son entourage la mission de Mercy Ships mais c’est seulement rendu à bord que l’oeuvre de Mercy Ships a pris une dimension supplémentaire. Elle réalise aujourd’hui que l’ampleur de la restauration des patients ne se limite pas seulement à leur santé, mais à leur être entier.

Alors que les problèmes de santé sont souvent bien visibles, les maux qu’ils entrainent sont souvent invisibles : isolement, exclusion sociale, perte d’accès à l’éducation, impossibilité de contribuer à la sécurité économique et physique de ses proches. Depuis son arrivée à bord, Shae voit bien que ces vies restaurées sont bien plus qu’une guérison physique et se réjouit de cet impact durable dans la vie des patients.

Enseignante avec plus de 20 années d’expériences, Shae a joint l’équipe de l’Africa Mercy pour enseigner à temps partiel ainsi que pour accompagner ses filles dans l’apprentissage de la vie à bord. Chris est devenu le directeur de l’académie, l’école à bord de l’Africa Mercy. C’est d’ailleurs dans les pas de leurs parents que Araina et Amayah souhaitent marcher et devenir toutes deux enseignantes.

Vous aimeriez marquer votre temps en devenant enseignant à bord d’un navire de Mercy Ships? Consultez  https://mercyships.ca/fr/sengager/devenir-benevole/ pour découvrir les opportunités de servir à bord. Une opportunité unique pour un professeur de français est ouverte présentement !