Ces « héros de la santé » : La Dre Patricia Eyoup Sen offre une nouvelle vision au Cameroun

World Sight Day

Grâce à son programme de renforcement des capacités médicales, Mercy Ships collabore étroitement avec les responsables gouvernementaux et les professionnels de la santé locaux pour fortifier les systèmes de santé en Afrique – et ce depuis plus de 30 ans.

Durant cette période, Mercy Ships a rencontré de nombreux prestataires de santé talentueux qui apportent espoir et guérison dans leurs villages et leurs communautés et au-delà.
Le héros de la santé d’aujourd’hui, épisode 5 de notre série, est la Dre Patricia Eyoup Sen, chirurgienne ophtalmologue qui a mis sa formation en pratique pour redonner vie à une clinique ophtalmologique dans le Cameroun rural.

Lorsque Patricia Eyoup Sen a embarqué pour la première fois à bord de l’Africa Mercy, elle était étudiante au sein de notre programme de mentorat ophtalmologique. Pour la première fois de sa vie, elle participait à une opération chirurgicale. Aujourd’hui, quatre ans après sa première expérience en salle d’opération, Patricia est une chirurgienne ophtalmologue reconnue ; elle aide des milliers de patients chaque année dans son pays, le Cameroun.

Le chemin parcouru est un témoignage de résilience et de courage. En 2017, lorsque nous avons rencontré cette jeune étudiante en chirurgie, elle avait étudié l’ophtalmologie depuis plusieurs années avec l’espoir de devenir chirurgienne. Elle a suivi notre programme de mentorat intensif de trois mois, dirigé par le Dr Glenn Strauss, alors principal chirurgien ophtalmique bénévole à bord.

« Patricia était l’une de ces jeunes chirurgiens qui ont du talent mais qui ont besoin de prendre confiance en eux. L’équipe ophtalmologique de Mercy Ships lui a offert un environnement favorable et encourageant pour révéler ses réelles compétences de chirurgienne », déclare le Dr Glenn.

Pendant ses trois mois à bord, Patricia a participé à plus de 300 opérations chirurgicales, en tant que chirurgienne principale pour la moitié d’entre elles. Elle a ainsi acquis une expérience approfondie qu’elle a pu mettre à profit longtemps après le départ du navire.

« Mon expérience au sein du programme de formation de Mercy Ships a été merveilleuse », dit Patricia. « J’ai beaucoup appris, notamment en ce qui concerne la chirurgie de la cataracte ».

Une formation au service d’un hôpital sous-équipé

Après sa formation à bord de l’Africa Mercy, Patricia a décidé de mettre ses nouvelles compétences au service de la clinique ophtalmologique d’un hôpital régional isolé au nord du Cameroun. Depuis près de 20 ans, cet hôpital manquait de spécialistes en ophtalmologie. Avec l’aide du personnel de Mercy Ships, Patricia a ainsi pu former des infirmières de la région, dont plusieurs sont revenues travailler dans sa clinique.

Une fois la clinique opérationnelle grâce à des dons en équipements, Patricia a proposé des soins ophtalmiques aux patients. Pendant deux ans, elle a pratiqué des opérations de la cataracte gratuitement, et a soigné des patients souffrant de glaucome et d’inflammation. Mercy Ships a soutenu la clinique en fournissant du matériel de salle d’opération et des microscopes.

Le retour de Dre Patricia sur l’Africa Mercy

Après cette expérience, Patricia a décidé de retourner sur l’Africa Mercy, cette fois en tant que chirurgienne bénévole. Ces deux semaines à bord pendant la mission de Mercy Ships en Guinée lui ont permis d’opérer 85 patients de la cataracte – son rêve est alors devenu réalité.

« Je suis revenue sur l’Africa Mercy en Guinée parce que je voulais améliorer ma pratique, et servir les gens qui ont besoin de soigner leur cécité », dit-elle. « Je me sens bénie de pouvoir leur donner la vue. C’est une grande opportunité, et j’en suis très reconnaissante ».

Des milliers de patients traités chaque année

Depuis, Patricia est retournée dans la ville portuaire de Douala, au Cameroun, où elle travaille avec des patients souffrant de pathologies oculaires et les oriente vers les opérations chirurgicales dont ils ont désespérément besoin. Les soins qu’elle prodigue transforment la vie de plus de 2 000 patients chaque année.

« Grâce à la technique chirurgicale que j’ai apprise du Dr Glenn, j’ai pu améliorer la qualité de vie des personnes que j’ai opérées », déclare Patricia. « L’impact durable de Mercy Ships va bien au-delà de moi. Tous les médecins et infirmières qui ont été formés peuvent eux-mêmes continuer à aider tout le pays ».

Africa Celebration

L’Africa Celebration est un moment de pause et de remerciements pour 30 années de partenariat, remplies d’histoires d’espoir et de guérison.

Sokhna

L’Africa Mercy accueille les premiers patients à bord

Il y a deux ans, lorsque l’Africa Mercy a quitté le Sénégal, des centaines de patients attendaient toujours leur chance d’être opérés.

Le 1er février, le navire est revenu au port de Dakar pour apporter espoir et guérison à ces patients et à leurs familles.

Darryl Anderson

Le pivot de la pandémie : Pour certains, la COVID-19 déclenche des changements de vie positifs

Perturbation, dévastation économique et personnelle, inconvénients et, dans certains cas, bouleversement de la vie et la mort : Il n’y a aucun doute que la pandémie de COVID-19 a fait des ravages.
Mais elle a également stimulé la collaboration mondiale pour la production de vaccins, contraint les personnes, les entreprises et les pays à innover et à modifier leur mode de fonctionnement, et alimenté les découvertes, tout en suscitant dans de nombreuses régions un sentiment de communauté plus fort.

Articles connexes