Une chirurgie plus fiable pour les nouvelles générations : formation en anesthésie pédiatrique au Sénégal

Formation en anesthésie pédiatrique

En juin 2022, plus de 30 professionnels de la santé sénégalais ont embarqué sur le Global Mercy® pour acquérir de nouvelles compétences destinées à sauver de nombreuses jeunes vies.

« Les gens pensent que les bébés et les enfants ne sont que des adultes miniatures, mais en réalité, ils ont leurs spécificités », déclare Dre Sarah Kwok, anesthésiste bénévole chez Mercy Ships.

Les chercheurs estiment que 85% des enfants des pays à faible revenu devront être opérés avant leur 15ème anniversaire. De nombreux anesthésistes insuffisamment formés hésitent à traiter les enfants, surtout dans la région subsaharienne de l’Afrique, parce qu’ils ne disposent pas des ressources nécessaires pour assurer une anesthésie de base fiable, notamment pour un enfant de moins de 5 ans.

« Il y a tellement d’enfants en Afrique subsaharienne », explique Dre Kwok. « Environ 50% de la population a moins de 15 ans. Il est important que les gens soient équipés et formés pour faire face à ces situations uniques et aux urgences pédiatriques. »

C’est là qu’intervient le cours d’anesthésie pédiatrique SAFE (Safer Anesthetic from Education). Dispensé dans le cadre du programme de renforcement des capacités médicales de Mercy Ships et dirigé par Dre Kwok, ce cours – et plusieurs autres sessions en juin – ont inauguré le centre de formation du plus récent navire-hôpital de la flotte de Mercy Ships.

« C’est le début d’une nouvelle étape vraiment passionnante », commente Dre Kwok.

Le gouvernement du Sénégal a soutenu les sessions de formations de 4 semaines qui se sont tenues à bord du Global Mercy, dans le cadre d’un effort plus large des nations africaines pour examiner et renforcer les systèmes locaux de chirurgie, d’obstétrique et d’anesthésie.

Avec l’engagement récent de la Déclaration historique de Dakar, plusieurs nations vont de l’avant pour apporter des améliorations clés d’ici 2030.

Sarah Kwok
Dre Sarah Kwok. © Mercy Ships

Anesthésie pédiatrique : un impact exponentiel

Depuis qu’elle a quitté l’Angleterre en 2019 pour devenir bénévole chez Mercy Ships, la Dre Kwok est responsable du département anesthésie. À ce poste, elle traite directement les patients sur l’autre navire-hôpital, l’Africa Mercy®. En formant également les médecins et le personnel infirmier locaux, elle multiplie l’impact à long terme.

Au cours de ces sessions, certains étudiants ont été formés pour devenir eux-mêmes des formateurs. Ils sont alors certifiés pour dispenser les cours dans leur propre hôpital : l’impact et la portée de la formation sont donc exponentiels.

Le cours d’anesthésie pédiatrique SAFE couvre les prestations d’anesthésie, les complications, la gestion de la douleur, les traumatismes, les soins spécialisés aux enfants malades et la réanimation des nouveau-nés. 

« Une grande partie de ce que nous enseignons concerne également l’environnement dans lequel nous exerçons, c’est-à-dire les facteurs humains et les pratiques fiables », déclare Dre Kwok. « Je suis impatiente d’en voir l’impact. »

Sarah Kwok et une participante au cours
Dre Sarah Kwok et une participante au cours d'anesthésie pédiatrique. © Mercy Ships

L’anesthésie pédiatrique de SAFE utilise l’approche SAFE (Safer Anesthetic from Education) développée par la Fédération mondiale des sociétés d’anesthésiologistes et par l’Association d’Anesthésistes de Grande-Bretagne et d’Irlande. Les cours SAFE ont déjà été dispensés dans 43 pays.

« Ce qui est formidable avec le cours SAFE, c’est qu’il utilise de nombreuses techniques d’enseignement différentes pour transmettre des connaissances et des compétences. Nous apprenons grâce à des conférences, des scénarios et des simulations, et nous acquérons aussi des compétences pour enseigner », explique Dre Kwok. « La combinaison de tous ces éléments permet de transmettre davantage d’informations au moment de l’enseignement. »  

Formation anesthésie pédiatrique
Des participants au cours MCB "Anesthésie pédiatrique" sur le Global Mercy. © Mercy Ships

Anesthésie pédiatrique : ce n'est qu'un début

Dre Kwok a maintenant repris son rôle à bord de l’Africa Mercy dans le port de Dakar. Pendant ce temps, le Global Mercy subit des travaux de maintenance aux îles Canaries avant de revenir au Sénégal début 2023 pour sa première mission complète : opérations chirurgicales, mais aussi formation grâce aux équipements de pointe installés sur le nouveau navire-hôpital.

Les professionnels de la santé sénégalais, les partenaires et tous ceux qui nous soutiennent permettent aux programmes de formation comme l’anesthésie pédiatrique de rendre accessibles à davantage de personnes les soins qui transforment des vies.

Le voyage ne fait que commencer.

Découvrez comment le renforcement des capacités médicales soutient les dirigeants et les professionnels de la santé africains qui rendent leurs systèmes chirurgicaux plus sûrs, et comment votre collaboration fait une différence durable.

Autres blogs

Africa Celebration

L’Africa Celebration est un moment de pause et de remerciements pour 30 années de partenariat, remplies d’histoires d’espoir et de guérison.

Sokhna

L’Africa Mercy accueille les premiers patients à bord

Il y a deux ans, lorsque l’Africa Mercy a quitté le Sénégal, des centaines de patients attendaient toujours leur chance d’être opérés.

Le 1er février, le navire est revenu au port de Dakar pour apporter espoir et guérison à ces patients et à leurs familles.

Autres articles