COVID-19

6 mars 2020

Que vous vous associiez à Mercy Ships par la pensée, en faisant un don ou du bénévolat, vous êtes un.e membre de notre famille. Votre dévouement et votre générosité ont permis à Mercy Ships d’offrir des opérations chirurgicales gratuites qui changent la vie des personnes dans le besoin depuis plus de 40 ans.

Notre mission qui change des vies ne serait tout simplement impossible sans nos donateurs.trices, nos partenaires et nos bénévoles. En cette période de stress et d’incertitude, nous apprécions ces relations plus que jamais. C’est pourquoi nous continuerons à assurer une transparence totale de nos procédures pendant l’évolution de la pandémie de la COVID-19.

Mercy Ships Canada – Mise à jour – automne 2020

Cliquez ici pour la mise à jour la plus récente sur l’activité de Mercy Ships pendant la COVID-19 >>

Blog 7 – 1er juin 2020

Bien que les frontières des pays restent étroitement surveillées, et alors que les restrictions commencent à s’alléger dans différents endroits du monde, nos équipes continuent de travailler sans relâche pour répondre directement aux besoins de nos partenaires d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale. Ils doivent faire face à la menace de la propagation du coronavirus sur le continent. Nous sommes une communauté mondiale et il est primordial que tout le monde se porte bien.

L’équipage :
À bord de l’Africa Mercy, l’équipage se porte bien, le moral est bon. Aucun cas de COVID-19 n’a été déclaré. Les membres de l’équipage s’entraident pour assurer la sécurité et le bon fonctionnement du navire pendant cette saison. En attendant, des discussions sur les changements nécessaires à apporter sont en cours, en vue d’une reprise du service sur le terrain. Alors qu’une grande partie de notre équipage médical est de retour dans leur pays d’origine pour prêter main forte à la crise sanitaire, notre département des ressources humaines continue d’étudier les candidatures, notamment pour les postes techniques et maritimes.

Le navire :
Nous sommes reconnaissants aux autorités des îles Canaries d’avoir pu amarrer l’Africa Mercy dans un port fiable et sécurisé pour notre phase annuelle de chantier naval. Les travaux programmés comprennent des améliorations au niveau de l’hôpital et des lieux de vie à bord, ainsi que les réparations techniques et de maintenance requises pour être en conformité avec les règlements maritimes. De nombreux aspects de ces projets dépendent de facteurs qui échappent à notre contrôle, notamment le réapprovisionnement et la reconstitution des stocks.

Nos partenaires africains :
La plupart d’entre eux s’accordent sur la réponse de l’Afrique à la crise du COVID-19 : elle doit être adaptée aux besoins uniques de chaque pays. Les solutions déployées par les pays occidentaux risquent de ne pas fonctionner, voire de causer encore plus de difficultés en raison de la prévalence des économies informelles et de la vie de subsistance. Mercy Ships continue de se concentrer sur le renforcement des systèmes de santé en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale, avec l’aide du Dr Pierre M’Pelé, directeur du Bureau Afrique et d’autres experts. Des projets avant et après la mission sont en cours, notamment :

– L’accroissement de notre soutien à l’Université dentaire Gamal de Conakry, en Guinée. Avec une rénovation importante du bâtiment et le développement continu des programmes, l’école dentaire est devenue essentielle à la formation des dentistes dans cette région de l’Afrique.

– Notre équipe de santé mentale a dispensé la première session d’une série de formations à distance conçues pour soutenir le personnel soignant dans les pays où Mercy Ships a mené des missions. Ce cours a coïncidé avec la semaine de sensibilisation à la santé mentale.

– Le don, au Libéria, de machines d’anesthésie et d’EPI à l’hôpital public JFK. Une formation en ligne, à la fois théorique et pratique, sera dispensée à l’équipe biomédicale de l’hôpital, par nos ingénieurs biomédicaux.

– Une deuxième livraison de matériels d’EPI va être effectuée prochainement pour soutenir nos partenaires au Bénin, au Liberia, à Madagascar, en Sierra Leone et au Togo.

Tom Stogner, Directeur Général de Mercy Ships souligne : « Mercy Ships était actif en Afrique avant le COVID-19, nous le sommes aujourd’hui pendant la crise et nous continuerons de l’être une fois la menace du virus passée. »

Blog 6 – 24 avril 2020

Que vous soyez partenaire de Mercy Ships par vos pensées, par votre soutien financier ou en tant que bénévole, vous êtes un membre essentiel de notre famille. Votre dévouement et votre générosité ont permis à Mercy Ships d’offrir des opérations chirurgicales gratuites qui transforment la vie des personnes dans le besoin depuis plus de 40 ans.

En cette période préoccupante et d’incertitude, nous apprécions plus que jamais notre relation avec vous. C’est pourquoi nous souhaitons vous offrir une transparence totale sur nos décisions en cours, au fur et à mesure que la pandémie COVID-19 évolue.

Où est l’Africa Mercy maintenant ?

Actuellement, l’Africa Mercy est amarré à Tenerife, en Espagne. Après la quarantaine obligatoire exigée à l’entrée, et conformément aux conseils des autorités espagnoles, le navire subira ici sa maintenance annuelle de routine comme prévu. Une fois que la situation globale de COVID-19 se sera améliorée, nous espérons retourner en Afrique dès que possible pour poursuivre notre mission d’apporter l’espoir et la guérison aux plus démunis.

Comment la crise du COVID-19 a-t-elle affecté le bénévolat avec Mercy Ships ?

L’équipage de notre navire espère retourner en Afrique dès que possible. Nous continuons à recevoir les candidatures en ligne des futurs volontaires de Mercy Ships parce que nous voulons être prêts à répondre pleinement à la levée des restrictions. Vous pouvez en savoir plus sur la façon de vous porter volontaire ici : https://mercyships.ca/fr/devenir-benevole/

Comment Mercy Ships garde-t-il le contact avec ses partenaires en Afrique et aide-t-il les autres en ce moment ?

Grâce à notre bureau de Mercy Ships Africa et à nos contacts clés en Afrique, nous explorons les moyens de soutenir au mieux nos nations partenaires, nos équipages, notre personnel, nos bénévoles et nos équipes de jour en ces temps difficiles. Actuellement, Mercy Ships :

  • Assure la transition des programmes clés de renforcement des capacités médicales vers une méthode de cours en ligne/à distance pour continuer à former des professionnels de la santé en Afrique. Ces cours se concentreront sur les soins aux patients gravement malades, et enseigneront les compétences clé qui font partie intégrante des soins aux patients chirurgicaux.
  • Lance un cours d’introduction de six semaines pour les infirmières et les médecins qui gèrent la crise du COVID-19. Les participants à chaque groupe d’apprentissage collectif simplifié amélioreront leurs compétences pour identifier et gérer les patients gravement atteints du COVID-19, et pour mettre en place des stratégies personnelles de santé mentale afin de réduire le risque d’épuisement professionnel pendant la crise.
  • Poursuit son soutien continu à l’école dentaire Gamal à Conakry, en Guinée, par le biais d’outils en ligne à distance, et soutient également les plans de rénovation et la mise à niveau des installations pour les salles d’anesthésie et de soins dentaires.
  • Organise une collecte de 150 000 dollars à utiliser pour la prévention et le traitement des cas de COVID-19 au Sénégal.
  • Assure la distribution à l’hôpital Barthimée au Sénégal des équipements supplémentaires demandés pour aider à améliorer les soins dispensés aux patients.
  • Donne 120 000 dollars de fournitures médicales et d’Equipements de Protection Individuelle à des partenaires dans quatre pays africains : Sierra Leone, Bénin, Libéria et Madagascar.
  • Gère la distribution des fournitures médicales et des masques aux prestataires de soins de santé depuis nos centres de stockage des Etats-Unis et des Pays-Bas vers les hôpitaux locaux qui font face à la crise du COVID-19.

L’Africa Mercy sera-t-il utilisé pour apporter de l’aide pendant cette crise ?

Bien que l’Africa Mercy soit un navire médical entièrement opérationnel, il a été conçu comme une unité chirurgicale spécialisée, et n’est pas adapté pour fournir le degré de soins requis pour les patients atteints de maladies respiratoires hautement contagieuses comme le COVID-19. Nous dépendons de volontaires pour faire fonctionner l’Africa Mercy. Avec les restrictions de voyage et autres limitations en vigueur dans le monde, il serait très difficile d’organiser les déplacements de nos volontaires issus de plus de 50 nations vers le navire.  En outre, beaucoup de nos volontaires médicaux ont été sollicités pour aider à résoudre la crise du COVID-19 dans leur pays d’origine. En ce moment, nous continuons à soutenir nos personnels de santé en première ligne ainsi que les patients souffrant de cette maladie. Une fois que cette pandémie se sera atténuée, la souffrance des patients nécessitant une intervention chirurgicale sera toujours d’actualité. Ils attendront désespérément notre retour et nous avons plus que jamais besoin de votre soutien pour continuer à leur apporter espoir et guérison.

Dois-je continuer à soutenir Mercy Ships ?

Oui, plus que jamais ! Alors que la crise s’étend et s’intensifie au-delà des prévisions, il est essentiel de continuer à soutenir Mercy Ships. Même si le navire ne dispense plus d’interventions chirurgicales pour le moment, nous continuons notre mission d’améliorer les systèmes de santé africains, par la formation du personnel, la réhabilitation et l’équipement des structures. Nous sommes tous concernés, plus particulièrement les pays en développement dont les systèmes de santé sont fragiles.  Merci encore de votre engagement continu pour nous aider à apporter espoir et guérison à ceux qui n’ont pas ou peu accès à des soins de santé vitaux. Pour nous aider à renforcer le système de santé en Afrique, visitez : https://mercyships.ca/fr/faire-un-don/

Nous pensons à tous ceux qui sont touchés par le COVID-19. Nous comptons sur la sagesse collective pour faire face tous ensemble, y compris celle de nos dirigeants internationaux qui doivent affronter cette situation qui évolue chaque jour.

Blog 5 – 31 mars 2020 (mis à jour le 13 avril 2020)

La situation mondiale du COVID-19 a empêché Mercy Ships de continuer à réaliser ses programmes chirurgicaux selon les normes requises, tout en se protégeant contre la propagation éventuelle du virus. C’est pourquoi, conformément aux mesures prises par le Président du Sénégal et en consultation avec le Ministère de la Santé, Mercy Ships a revu les activités liées à l’Africa Mercy et a pris la décision de suspendre son programme d’interventions chirurgicales au Sénégal.

Bien que l’Africa Mercy soit un navire-hôpital, il est principalement composé d’une unité spécialisée en chirurgie. Le navire n’est pas adapté pour prendre soin de patients atteints d’une maladie respiratoire très contagieuse.

Cette période actuelle sans précédent présente un défi opérationnel. Avec la fermeture du transport aérien mondial, les professionnels bénévoles n’ont pas pu venir servir à bord de notre navire.  En outre, un grand nombre de nos bénévoles médicaux ont été sollicités pour aider à résoudre la crise du COVID -19 dans leur pays.

Nous nous efforçons actuellement d’accélérer l’entretien annuel de l’Africa Mercy, dans le but de revenir en Afrique le plus rapidement possible. Dès que la situation mondiale du COVID-19 le permettra, nous poursuivrons notre mission d’apporter espoir et guérison aux plus démunis.

Nos équipes continuent d’évaluer la situation de COVID-19 dans le monde et de chercher la meilleure façon de faire front commun avec nos nations partenaires, notre équipage et nos collaborateurs en ces temps difficiles.
Les mesures que nous prenons sont les suivantes :

  • Travailler à la transition des principaux programmes de renforcement des capacités médicales vers une méthode en ligne/à distance afin de continuer à former les professionnels de la santé en Afrique. Les contenus de ces formations concerneront spécifiquement les soins aux patients gravement malades. Ces compétences font partie intégrante de la prise en charge des patients chirurgicaux et des personnes atteintes d’infections liées au COVID -19.
  • Continuer à soutenir le programme de renforcement des capacités de la « Gamal Dental School » en utilisant temporairement des outils en ligne à distance.
  • Clarification : Dans le cadre de notre engagement en faveur de l’Afrique, nous avons fait un don de 150 000 dollars au fonds COVID-19 au Sénégal, ainsi qu’un don de fournitures médicales et d’EPI d’une valeur de 120 000 dollars à quatre autres nations africaines : Sierra Leone, Bénin, Liberia et Madagascar.
  • Rapatrier 180 membres d’équipage de l’Africa Mercy – pour la plupart des professionnels de la santé – vers leur pays d’origine.
  • Faire don de fournitures médicales provenant de notre centre logistique aux États-Unis pour utiliser dans les hôpitaux locaux, les services d’incendie, les maisons de retraite, etc.
  • Evaluer la possibilité de distribuer des fournitures médicales et annexes à partir de notre centre logistique aux Pays-Bas.
  • Examiner en continu la meilleure option pour soutenir les communautés mondiales.

Depuis plus de 40 ans, nous nous efforçons d’apporter espoir et guérison à celles et ceux que nous servons. Depuis 30 ans, nous concentrons nos efforts en Afrique. Au cours de ces trois décennies, nous avons œuvré au renforcement des systèmes de santé locaux.

Nous sommes encouragés par les bons résultats obtenus grâce aux opérations chirurgicales dispensées aux patients et à la formation des professionnels de santé locaux. Aujourd’hui, ces professionnels de la santé que nous avons formés depuis 30 ans sont en première ligne pour lutter contre le COVID-19 dans leurs pays respectifs.

Alors que nous sommes confrontés à ces événements difficiles, nous aimerions vous remercier pour vos prières et votre soutien à notre mission qui consiste à restaurer la santé et la dignité des plus démunis.

Vous souhaitez obtenir plus d’informations ? Lisez notre foire aux questions pour en savoir plus.

Blog 4 – 26 mars 2020

En raison de la situation actuelle du COVID-19, des recommandations de l’OMS et de l’augmentation des restrictions de voyage qui en résulte, Mercy Ships rencontre des difficultés à continuer ses programmes de chirurgie et à dispenser des services de qualité requis dans de telles circonstances données, sans contribuer à la propagation du virus.

C’est pourquoi, conformément aux mesures prises par le Président du Sénégal avec le Ministère de la Santé, Mercy Ships a revu les activités associées à l’Africa Mercy et a décidé de suspendre les opérations de notre mission au Sénégal.

Les principales préoccupations de Mercy Ships sont la santé du peuple sénégalais ainsi que la sécurité et le bien-être de ses propres bénévoles, de son équipage et de ses collaborateurs dans le monde entier. Par conséquent, nous envisageons plusieurs options de relocalisation de l’Africa Mercy vers d’autres ports.

Chaque année, nous effectuons des travaux de maintenance sur le navire durant l’été ; nous évaluons actuellement la possibilité d’accélérer le démarrage de ces travaux. Cela nous permettrait de ramener l’Africa Mercy en Afrique une fois que la situation le permettra, afin de poursuivre notre mission de prodiguer des opérations chirurgicales gratuites et de soutenir le renforcement des systèmes de santé locaux.  Mercy Ships évalue également comment l’organisation, compte tenu de certaines limites opérationnelles, peut être utile pour aider à la réponse globale contre le COVID-19.

Depuis l’apparition du COVID-19, Mercy Ships s’est concentré sur trois actions principales :

  1. La prise en charge des patients qui étaient soignés à bord du navire-hôpital, y compris la planification d’une prise en main par les services de santé sénégalais, en vue de la poursuite de leurs traitements sur place.
  2. La protection de ses membres d’équipage bénévoles, des collaborateurs et partenaires locaux à Dakar et des collaborateurs dans le monde entier, en suivant les recommandations émises par l’OMS et les autorités nationales.
  3. L’adaptation de ses projets à long terme pour remplir sa mission de fournir des soins chirurgicaux et de former des capacités médicales.

Depuis plus de 40 ans, Mercy Ships s’efforce d’apporter l’espoir et la guérison à celles et ceux que nous servons. Au cours des 30 dernières années, nous avons concentré nos efforts en Afrique. Au cours de ces trois décennies, nous avons travaillé à renforcer les systèmes de santé locaux. Nous sommes encouragés par les bons résultats que nous avons obtenus grâce à des soins chirurgicaux directs pour les patients et à la formation de professionnels de la santé locaux. Nous sommes impatients d’en faire encore plus à l’avenir.

Alors que nous faisons face à ces événements difficiles, nous aimerions vous remercier pour vos prières et votre soutien à Mercy Ships et à notre mission qui est d’apporter l’espoir et la guérison aux plus démunis du monde.

Pour toute question ou information complémentaire, veuillez contacter :

Diane Rickard
Liaison internationale avec les médias
Diane.rickard@mercyships.org

Jitze Kramer
Chef de marque
Jitze.kramer@mercyships.org

Blog 3 – 20 mars 2020

En raison de la situation actuelle du COVID-19, des recommandations de l’OMS et de l’augmentation des restrictions de voyage qui en résulte, Mercy Ships rencontre des difficultés à continuer ses programmes de chirurgie et à dispenser des services de qualité requis dans de telles circonstances données, sans contribuer à la propagation du virus.

C’est pourquoi, conformément aux mesures prises par le Président du Sénégal avec le Ministère de la Santé, Mercy Ships a revu les activités associées à l’Africa Mercy et a décidé d’adapter les opérations de notre mission au Sénégal. Les principales préoccupations de Mercy Ships sont la santé du peuple sénégalais ainsi que la sécurité et le bien-être de ses propres bénévoles, de son équipage et de ses collaborateurs dans le monde entier.

Depuis plus de 40 ans, Mercy Ships s’efforce d’apporter l’espoir et la guérison à celles et ceux que nous servons. Au cours des 30 dernières années, nous avons concentré nos efforts en Afrique. Au cours de ces trois décennies, nous avons travaillé à renforcer les systèmes de santé locaux, et nous avons vu les conséquences pour les personnes lorsque ces systèmes échouent.

Nous sommes encouragés par les bons résultats que nous avons obtenus grâce aux soins chirurgicaux directs aux patients et à la formation des professionnels de la santé locaux. Nous sommes impatients d’en faire encore plus à l’avenir.

Nous continuons à suivre la situation au quotidien. Alors que nous faisons face à ces événements difficiles, nous aimerions vous remercier pour vos prières et votre soutien à Mercy Ships et à notre mission qui est d’apporter l’espoir et la guérison aux plus démunis du monde.

Blog 2 – 16 mars 2020

La situation sanitaire actuelle, mise en évidence par la qualification de l’OMS de l’épidémie du COVID-19 comme pandémie, ainsi que les restrictions de voyage croissantes appliquées par plusieurs pays, accentuent la difficulté pour Mercy Ships de continuer à mener ses programmes chirurgicaux selon les standards de qualité et d’exigence requis, tout en se protégeant d’une éventuelle propagation du virus.

Par conséquent, conformément aux mesures prises par le Président du Sénégal avec le Ministre de la Santé, Mercy Ships a recensé les activités de l’Africa Mercy et a décidé de mettre fin aux opérations chirurgicales programmées pour la fin de sa mission au Sénégal.

La principale préoccupation de Mercy Ships concerne la santé du peuple sénégalais et la sécurité et le bien-être de ses bénévoles, de son équipage et de son personnel dans le monde. Bien que nous regrettions ces mesures, nous sommes convaincus qu’elles sont nécessaires.

Alors que nous faisons face à une situation exceptionnelle, nous souhaiterions vous remercier pour vos prières et votre soutien constants à Mercy Ships dans sa mission d’apporter espoir et guérison aux plus démunis.

Blog 1 – 6 mars 2020

Mercy Ships surveille avec inquiétude le nombre croissant de cas de coronavirus dans le monde. Au Sénégal, au 05 mars, quatre cas actifs ont été signalés. Nous sommes en contact permanent avec le Ministère de la Santé du Sénégal et d’après les rapports que nous avons reçus, le gouvernement sénégalais traite ces cas de manière rapide et efficace.

En raison des très bonnes mesures de prévention des maladies infectieuses que nous suivons régulièrement à bord de l’Africa Mercy, nous estimons que le risque pour notre équipage, nos patients et nos volontaires locaux est faible pour le moment. En réponse à la situation actuelle du COVID-19, nous avons réuni notre équipe de gestion de crise, qui comprend des représentants de l’Africa Mercy au Sénégal et de l’International Support Center au Texas. Les membres de l’équipage et le personnel reçoivent des instructions en matière de surveillance de la santé personnelle et d’hygiène accrue pour prévenir la transmission de maladies. Le service des ressources humaines de Mercy Ships est en communication régulière avec les volontaires entrants pour les tenir informés.

Les directeurs d’affaires examinent les activités critiques afin de considérer l’impact potentiel du COVID-19 sur nos opérations prévues, et se préparent à l’atténuer si nécessaire.

La page Web du gouvernement du Canada fournit des mises à jour sur le coronavirus (COVID-19) https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus.html

Joignez-vous à nous et soutenez-nous afin de réussir à contenir cette nouvelle maladie.

À PROPOS DE MERCY SHIPS :
Mercy Ships utilise des navires-hôpitaux pour offrir des services de santé gratuits et de classe mondiale, un renforcement des capacités et un développement durable à celles et ceux qui ont peu d’accès dans les pays en voie de développement. Fondé en 1978 par Don et Deyon Stephens, Mercy Ships a travaillé dans plus de 56 pays en développement, fournissant des services évalués à plus de 1,6 milliard de dollars et traitant plus de 2,7 millions de bénéficiaires directs. L’équipage de nos navires est composé de volontaires de plus de 50 nations, avec une moyenne de plus de 1 300 volontaires chaque année. Des professionnels tels que des chirurgiens, des dentistes, des infirmières, des formateurs en soins de santé, des enseignants, des cuisiniers, des marins, des ingénieurs et des agronomes font don de leur temps et de leurs compétences. Avec ses 16 bureaux nationaux et son bureau en Afrique, Mercy Ships cherche à transformer des vies et à servir les nations une à la fois.