Une famille devenue membre d'équipage

Une semence plantée

La famille Siemens. © Mercy Ships

Il y a vingt ans, alors qu’elle était étudiante en soins infirmiers, Ruthy souhaitait offrir son aide à Mercy Ships, mais puisque deux années d’expériences étaient nécessaires, elle devait mettre son projet sur pause. La vie étant ce qu’elle est, un léger changement s’immisce dans son plan de match :  les deux années se sont changées en un mariage et deux beaux enfants !

Le projet en devient une affaire familiale et ils soumettent leur candidatures en tant que famille en 2017. Cette aventure familiale exigeait beaucoup de préparation et de dévouement puisque c’est un engagement de deux ans pour les Siemens qui les attend. Ils ont vendu leur maison et se sont préparés autant physiquement, mentalement et spirituellement à vivre sur le navire-hôpital. Ruthy souligne notamment le sacrifice que ses fils font en quittant leurs amis temporairement et leur style de vie familier. Dans cette expérience, toute la famille apprend à naviguer ensemble dans ce nouveau style de vie qui les rapproche, non seulement physiquement dans le partage de leur cabine, mais qui approfondi aussi leurs liens de cœur.

Dans ce pas d’engagement, tous les 4 apprennent une grande leçon, a dit Ruthy : « ce n’est pas à propos de notre propre liberté mais c’est notre prochain, le patient, que nous apprenons à mettre en avant. »

Prendre racine

Comment cette nouvelle vie à bord se traduit elle pour la famille Siemens ? Ryan sert à titre de responsable du transport et de la maintenance ; c’est donc lui qui doit coordonner l’utilisation, la maintenance et l’entretien général des véhicules du navire, la maintenance et l’entretien des installations et des équipements à terre, et qui aide à la mise en place et au rangement de chaque service sur le terrain. Alors qu’ils étaient encore aux Iles Canaries, en attendant le départ vers le Sénégal, Ryan a tout préparé pour s’assurer que les installations à quai seraient les plus efficaces possible et ainsi permettre le début des soins dans les meilleurs temps. Ryan mentionne avec fierté que lui et son équipe ont pu installer le tout en un temps record à leur arrivée en février 2022 !

L'Africa Mercy au port. © Mercy Ships

C’est d’ailleurs dans ces installations à quai que sont installées les soins post-opératoire où Ruthy sert à titre d’infirmière. Ruthy fait le suivi des patients suite à leur opération : soins des plaies, suivi des exercices et de la médication, accompagnement pour la gestion de la douleur et la prise de médication. À travers toutes ces tâches, elle se réjouit de pouvoir travailler côte-à-côte avec des collègues sénégalais, membres de l’équipage de jour, qui s’assurent de transmettre les informations importantes aux patients et à leurs proches tout en soutenant le travail technique de l’équipe de soins. C’est un plaisir pour elle d’apprendre à travailler au sein d’une équipe internationale et malgré qu’elle ne peut s’exprimer ni en Wolof, ni en français, elle assure que beaucoup peut être transmis par le non-verbal et la bienveillance. Les patients en soins post-opératoire doivent parfois rester des semaines, voir des mois avec leurs proches, et ces moments à les côtoyer et accompagner sont précieux pour Ruthy.

L'équipage de jour et l'équipage de l'hôpital dansent et chantent avec les patients sur le pont 7. © Mercy Ships
La famille Siemens dirigeant un culte à bord. © Mercy Ships

Pour ce qui est des garçons, ils poursuivent leur 7e et 9e année à l’académie à bord de l’Africa Mercy et doivent aussi puiser dans leur capacité d’adaptation. Ils créent de nouvelles amitiés et trouvent de nouveaux moyens de poursuivre leur passion. Par exemple, Elijah amateur de soccer, joue maintenant en compagnie d’un groupe de bénévoles du navire, de tous les âges et de partout dans le monde. Ils découvrent la réalité du Sénégal et des besoins majeurs dans le domaine de la santé.

Soccer sur le quai. © Mercy Ships

Des fruits nouveaux

Pour la famille Siemens, servir à bord est une opportunité d’apprentissage sur eux et sur le monde, ils choisissent d’y trouver leur place pour porter du fruit qui bénéficie autant aux patients soignés, qu’à leurs collègues à bord ainsi qu’à leur propre cellule familiale. C’est ensemble qu’ils apprennent à être flexibles, à se développer au sein d’une communauté en mouvement et qu’ils contribuent à apporter espoir et guérison par leurs contributions.

Vous pouvez soutenir nos bénévoles en donnant ici généreusement aux Canadiens souhaitant monter à bord ou découvrez d’autres histoires de bénévoles…