Ces héros de la santé : histoire du Professeur Raphiou Diallo

Héros de la santé - Raphiou Diallo

Notre série « Ces héros de la santé » met en scène des professionnels exceptionnels intervenant sur tout le continent africain. Du premier chirurgien plasticien reconstructeur du Bénin à l’ingénieur technicien biomédical particulièrement entreprenant, cette série met en lumière des hommes et des femmes qui transforment le paysage des soins de santé dans leur pays.

Voici le troisième épisode de cette série, l’histoire du Professeur Raphiou Diallo, un chirurgien maxillo-facial Guinéen qui a une histoire unique avec Mercy Ships.

Au-delà des interventions chirurgicales réalisées à bord de ses navires-hôpitaux, Mercy Ships travaille au renforcement des systèmes de santé en Afrique, avec le réel souci de laisser un impact durable dans chaque pays servi. Son programme de fond inclut la formation et le mentorat de professionnels de santé locaux, ainsi que la rénovation d’infrastructures médicales.

Le Pr Raphiou Diallo fait partie des gens pour lesquels cette empreinte durable est primordiale.

Raphiou Diallo

La rencontre entre Mercy Ships et ce Professeur se fait en 1998, lorsque l’Africa Mercy effectue sa première mission à Conakry, en Guinée. Le Pr Diallo prend contact avec des chirurgiens bénévoles à bord et rejoint le programme de mentorat chirurgical de Mercy Ships.

« Nous opérions en équipe, et c’était un réel plaisir pour moi de découvrir cette organisation humanitaire, qui a de vraies valeurs humaines et travaille dans le respect de la culture des personnes qu’elle vient aider », déclare le Pr Diallo.

Les décennies qui ont suivi ont consacré le travail inestimable du Pr Diallo avec Mercy Ships en Guinée et en Sierra Leone.

L’un des premiers mentors du Pr Diallo à bord de l’Africa Mercy fut le Dr Gary Parker, chirurgien et médecin en chef à l’époque. Sous la direction du Dr Gary, le Pr Diallo – avec son collègue stagiaire, le Dr Mamadou Karamba Kaba – s’est spécialisé dans la réparation des fentes labiales et palatines. Ils ont ensuite formé d’autres chirurgiens guinéens à cette spécialité.

En 2018 – soit 20 ans après la première visite du Pr Diallo à bord – l’Africa Mercy retourne en Guinée. La sélection des patient.e.s démontre alors le remarquable travail du Pr Diallo et du Dr Kaba : sur 6 000 personnes, 6 seulement souffraient de fentes labiales et palatines, alors qu’en temps normal, on dépistait plusieurs centaines de patient.e.s atteints de ces affections.

Preuve que le programme de mentorat des chirurgiens à bord de l’Africa Mercy, combiné avec l’engagement du Pr Diallo dans cette spécialité chirurgicale, a été vraiment efficace, même après le départ du navire.

L’histoire du Pr Diallo en matière de mentorat et de formation par Mercy Ships ne s’arrête pas à sa propre spécialité. A son tour, il souhaite organiser la formation de nombreux autres professionnels de la santé guinéens, notamment des chirurgiens-dentistes.

« Nous opérions en équipe, et c’était un réel plaisir pour moi de découvrir cette organisation humanitaire, qui a de vraies valeurs humaines et travaille dans le respect de la culture des personnes qu’elle vient aider », déclare le Pr Diallo.

Le Pr Diallo propose donc à Mercy Ships de créer un centre d’éducation. Ensemble, ils collaborent avec l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, pour rénover en un temps record le département dentaire de l’université. Les bâtiments rénovés abritent désormais plusieurs salles de classe, une salle de simulation dentaire, un laboratoire de formation et une grande salle clinique.

Le Pr Diallo et Mercy Ships mettent également sur pied des programmes de formation dentaire qui permettent aux étudiant.e.s locaux d’acquérir les compétences, l’éducation et l’expérience dont ils.elles ont besoin.

Grâce à l’école et à la clinique, les étudiant.e.s peuvent mettre en pratique les connaissances acquises en classe en prodiguant des soins aux patient.e.s, atteints de maladies bucco-dentaires ou de tumeurs maxillo-faciales.

Cette plateforme de formation dentaire a déjà donné des résultats tangibles. Grâce à l’équipement radiologique de pointe de l’école dentaire, l’équipe du Pr Diallo a pu diagnostiquer très tôt la tumeur maxillaire d’un jeune homme et pratiquer une chirurgie mineure, lui évitant ainsi des années de souffrance.

« Je suis sûr que le prolongement de ce programme permettrait à d’autres villes de Guinée de se doter d’excellents dentistes, qui pourront non seulement prévenir les complications chez les patients.e. à des stades très avancés, mais aussi diagnostiquer les tumeurs bénignes et malignes à des stades très précoces », a déclaré le Pr Diallo. « Nous sommes convaincu.e.s que le travail de Mercy Ships en matière de formation aura un impact durable sur la population guinéenne et d’Afrique de l’ouest ».

Avec l’augmentation du nombre de chirurgiens qualifiés en Guinée, les patients.e. atteints de tumeurs, d’infection des tissus faciaux, de la maladie de Noma…, pourront recevoir le traitement fiable et adéquat avant que l’affection ne s’aggrave.

Poursuivez votre fantastique travail, Pr Diallo !  Vous êtes un héros de la santé non seulement pour nous, mais aussi pour de nombreux patient.e.s et professionnels médicaux guinéens.

Vous voulez vous impliquer pour laisser un héritage durable en Afrique? Visitez: www.mercyships.ca/fr

Africa Celebration

L’Africa Celebration est un moment de pause et de remerciements pour 30 années de partenariat, remplies d’histoires d’espoir et de guérison.

Sokhna

L’Africa Mercy accueille les premiers patients à bord

Il y a deux ans, lorsque l’Africa Mercy a quitté le Sénégal, des centaines de patients attendaient toujours leur chance d’être opérés.

Le 1er février, le navire est revenu au port de Dakar pour apporter espoir et guérison à ces patients et à leurs familles.

Darryl Anderson

Le pivot de la pandémie : Pour certains, la COVID-19 déclenche des changements de vie positifs

Perturbation, dévastation économique et personnelle, inconvénients et, dans certains cas, bouleversement de la vie et la mort : Il n’y a aucun doute que la pandémie de COVID-19 a fait des ravages.
Mais elle a également stimulé la collaboration mondiale pour la production de vaccins, contraint les personnes, les entreprises et les pays à innover et à modifier leur mode de fonctionnement, et alimenté les découvertes, tout en suscitant dans de nombreuses régions un sentiment de communauté plus fort.

Articles connexes