Larry et Sandy Hewitt

Larry et Sandy Hewitt travaillent à bord de l’Africa Mercy depuis 2015. Larry est le technicien biomédical du navire et Sandy est l’une des pharmaciennes et pharmaciens de l’hôpital. Après des voyages missionnaires au Kenya où ils ont travaillé dans des orphelinats dans les bidonvilles, Larry et Sandy ont décidé qu’ils étaient prêts à servir ceux qui en avaient besoin à plein temps. Ils ont quitté leur domicile à Prince George, en Colombie-Britannique, et ont emménagé dans une cabine à bord de l’Africa Mercy pendant quatre ans (et plus encore).

Les Hewitt sont des membres de l’équipage canadien de longue date et nous aimerions que vous les connaissiez !

Où les Hewitt ont-ils servi ?

2015-2016- Madagascar
2016-2017- Bénin
2017-2018- Cameroun
2018- 2019 Guinée

Questions-réponses avec Larry et Sandy

MSCA : Quelles tâches avez-vous?

Larry : Réparation et maintenance de tout le matériel hospitalier (y compris les rayons X, l’échographie et le scanner), ainsi que du matériel des cliniques dentaires et des cliniques ophtalmologiques externes. Responsable de l’acquisition et des tests de nouveaux équipements. Également responsable de l’organisation des dons de matériel médical aux pays d’Afrique.

Sandy : Supervise une équipe de 3 pharmaciens qui fournissent des médicaments aux services hospitaliers, aux salles d’opération, aux cliniques externes (cliniques dentaires et ophtalmologiques). Les pharmaciens exécutent des ordonnances pour les patients hospitalisés, les patients externes et les membres d’équipage ; conseiller les patients sur le bon usage des ordonnances, les interactions médicamenteuses et les effets secondaires; et recommander des médicaments en vente libre pour les équipages. Le pharmacien principal assure également le suivi des stocks et assure la coordination avec le centre d’assistance international du Texas pour commander des médicaments aux États-Unis et en Europe. Je collabore également avec la Direction de la pharmacie du Ministère de la santé pour conserver des licences d’importation valables pour les médicaments et les médicaments sous contrôle. Examine les applications et sélectionne les pharmaciens pour le prochain service sur le terrain.

MSCA: Qu’avez-vous ressenti lorsque vous êtes arrivé à bord de l’Africa Mercy? Comment tu te sens maintenant?

Larry et Sandy : Nous étions vraiment ravis de commencer une nouvelle vie. Nouvelle maison, nouveaux amis, nouveaux emplois différents de ceux que nous avions eus à la maison. Nous avions hâte de servir avec des personnes ayant un objectif commun. Nous pensons toujours comme ça. Ce n’est plus une nouveauté puisque nous sommes ici depuis trois ans déjà, mais nous nous sentons toujours privilégiés de servir à bord d’Africa Mercy avec d’autres qui sont passionnés pour offrir espoir et guérison aux plus démunis en Afrique.

MSCA: Qu’est-ce qui vous donne de la joie? Avez-vous rencontré des difficultés?

Larry et Sandy: Voir les patients avant et après leurs interventions chirurgicales, lorsque toute la guérison commence et qu’ils sont pleins de joie, est un sentiment merveilleux. Parfois, les heures sont longues et comme nous vivons et travaillons au même endroit, il peut être difficile de garder de bonnes limites. Les médicaments n’arrivent pas toujours quand ils le devraient et nous devons faire preuve de créativité. La pénurie de médicaments dans le monde, les ouragans, les douanes, les autorités portuaires et les problèmes de courrier jouent tous un rôle dans le fait de savoir si nous avons les médicaments dont nous avons besoin quand nous en avons besoin.

MSCA: Quelle était l’une des meilleures choses à propos de la vie à bord et la plus difficile?

Larry et Sandy: La réponse à ces deux questions est de vivre en communauté avec ceux avec qui vous travaillez. C’est à la fois une expérience incroyable où vous vivez avec votre nouvelle famille élargie et parfois c’est trop proche et vous avez juste besoin d’un peu d’espace personnel.

MSCA: Votre passage chez Mercy Ships a-t-il eu une incidence sur votre carrière ou vos futures décisions de carrière?

Sandy: J’ai l’impression d’avoir une connaissance beaucoup plus large de la pharmacie hospitalière que par le passé et je m’orienterais maintenant vers la pratique de la pharmacie auprès des personnes défavorisées à la maison.

Larry: Avant d’arriver à Mercy Ships, je travaillais uniquement avec du matériel d’imagerie diagnostique (rayons X, tomodensitométrie, ultrasons). Je travaille maintenant avec tous les types d’équipements hospitaliers, ce qui ouvre beaucoup plus de possibilités de carrière.

MSCA: Pouvez-vous partager avec nous une histoire émouvante / mémorable de votre service?

Sandy: J’étais en tournée avec les chirurgiens un matin lorsqu’un patient souffrant d’ankylose de la mâchoire s’est fait enlever ses pansements après son opération. Il a ouvert la bouche pour la première fois en 18 ans et il a levé les bras en l’air et a remercié Dieu avec des larmes qui coulaient sur son visage pendant environ 30 minutes. Il n’y avait pas un œil sec dans la salle!

Larry: Mon collègue, Emmanuel, et moi avons dû réparer une unité de phacoémulsification (utilisée pour la chirurgie des yeux) qui ne fonctionnait pas. Ce n’était pas une solution difficile, car tout ce qui restait à faire était de le mettre complètement hors tension, puis de le rallumer. Cependant, le temps était critique, car la pression intraoculaire du patient (pression oculaire) avait chuté à un point où une intervention chirurgicale pouvait être effectuée. La pression était déjà trop forte et augmentait juste au moment où ils voulaient commencer la chirurgie. L’opération était terminée parce que la machine fonctionnait bien. Ce que je ne réalisais pas avant le lendemain, c’était que le patient aurait perdu la vue si l’opération n’avait pas été pratiquée. Le lendemain, le chirurgien ophtalmique est venu vers Emmanuel et moi-même pour nous remercier et nous dire que nous avions sauvé la vue de cet homme. Incroyable!

MSCA: Quel conseil donneriez-vous aux nouveaux volontaires qui se préparent à partir pour l’Africa Mercy?

Larry et Sandy: Engagez-vous avec la communauté de l’équipage à bord du navire et vous vous ferez des amis du monde entier. Engagez-vous avec les patients dans les services, que vous travailliez à l’hôpital ou non. Il y a des occasions de le faire et vous serez reconnaissant de l’avoir fait. Lorsque vous vivez une journée décourageante, assistez à une fête du patient, comme une cérémonie de la vue ou une cérémonie de cérémonie pour une robe de femme, au cours de laquelle nous célébrons la guérison des patients et leur témoignage Cela vous rappellera pourquoi vous êtes ici et vous partirez le coeur plein.

MSCA: Quelle est l’une de vos citations préférées qui vous donne la force?

«Je prie parce que je ne peux pas m’en empêcher. Je prie parce que je suis impuissant. Je prie parce que le besoin coule de moi tout le temps, se réveiller et dormir. Cela ne change pas Dieu. Cela me change. »C. S. Lewis

Les Hewitt aident non seulement à bord de l’Africa Mercy mais jouent également un rôle important dans la sensibilisation à Mercy Ships au Canada. Sandy a contribué à plusieurs articles de blog pour PharmacyU et Larry a aidé Mercy Ships Canada à montrer aux donateurs ce qu’ils avaient financé au Cameroun – en visitant le centre HOPE récemment rénové.


Pour soutenir la mission de Mercy Ships Canada, cliquez ICI (page en anglais)

Pour lire le blog personnel des Hewitt, cliquez sur ICI (page en anglais)