Greg Abakhan

Le voyage de Gregory pour rejoindre l’équipage bénévole de l’Africa Mercy commence il y a six ans. Originaire de Vancouver, il décide de se reconvertir en tant que marin, et obtient son diplôme en 2016. À l’époque, il ne sait pas que sa nouvelle orientation le conduira en Afrique subsaharienne, pour servir les personnes les plus démunies.

Gregory a servi régulièrement dans une banque alimentaire communautaire et une organisation à but non lucratif axée sur la lutte contre la pauvreté. Mercy Ships sera pour lui la première expérience de bénévolat à l’international.

En exploitant des navires-hôpitaux performants dirigés par des bénévoles qualifiés, Mercy Ships offre des interventions chirurgicales de classe mondiale aux populations démunies des pays en développement. L’ONG propose également des formations pour les professionnels de santé locaux à et une rénovation des structures médicales dans les pays qu’elle sert.

En plus d’utiliser ses nombreuses compétences maritimes, Gregory a profité de sa mission à bord pour se former :

« J’ai saisi l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences en tant que conducteur de chariot élévateur, gréeur et conducteur de bateau de sécurité pour les opérations de maintenance et de plongée. En plus de servir, j’ai pu en apprendre davantage auprès des marins expérimentés en vue de ma carrière dans la Garde côtière. »

Des bénévoles de plus de 50 pays servent avec Mercy Ships, créant un environnement de vie unique.

« J’ai vraiment apprécié la camaraderie, l’amitié et la possibilité de partager et d’échanger ».

L’aventure de Gregory avec Mercy Ships est vraiment celle de son ouverture d’esprit.

« L’Afrique a été l’occasion de sortir de ma zone de confort et de voyager vers un continent inconnu. La communauté m’a immédiatement accueilli avec un sens de l’objectif commun et de l’inclusion, tout en me permettant de m’épanouir personnellement, professionnellement, et de voir des aspects de la culture et une partie du monde que je n’aurais peut-être jamais vus autrement. »

Médecins et infirmiers ne sont pas les seuls métiers nécessaires pour améliorer les soins de santé en Afrique. Celles et ceux qui travaillent comme matelots de pont, marins, officiers de pont et ingénieurs de marine font aussi une grande différence.

Gregory a récemment rejoint la Garde côtière canadienne en tant que marin. Il effectue des patrouilles sur la côte ouest et les eaux intérieures des communautés côtières, ainsi que des opérations de recherche et de sauvetage. Ravi de sa première expérience avec Mercy Ships, il prévoit de retourner dès que possible sur nos navires hôpitaux en tant que bénévole.