Un navire-hôpital unique en son genre

4 septembre 2020

Le déploiement de l’USNS (Navire de la marine américaine) Mercy et de l’USNS Comfort ces derniers mois dans les villes américaines submergées par la COVID-19 a fait prendre conscience du rôle important des navires-hôpitaux. Ils peuvent aider à fournir des soins médicaux en temps de crise. Ce qui reste beaucoup moins connu, c’est la crise chirurgicale mondiale actuelle qui voit 5 milliards de personnes sans accès à une chirurgie fiable, rapide et abordable. Cette crise n’est pas en pause pendant la pandémie.

Les plus pauvres, souvent appelés le « milliard d’en bas », vivent dans des pays africains qui doivent aujourd’hui lutter contre un virus respiratoire très contagieux, en plus de nombreux problèmes de santé préexistants.

Mercy Ships sert les nations d’Afrique subsaharienne depuis plus de 30 ans en mettant à leur disposition des navires-hôpitaux ultramodernes dirigés par des bénévoles qualifiés. Ils fournissent des services chirurgicaux directs à celles et ceux qui en ont désespérément besoin, et renforcent les systèmes de santé grâce aux programmes de renforcement des capacités médicales.

Comme l’USNS Mercy et l’USNS Comfort, l’Africa Mercy est un navire-hôpital reconverti. Ce qui le rend unique parmi tous les autres est ses cinq salles d’opération de classe mondiale où des milliers de patients reçoivent chaque année des opérations chirurgicales gratuites qui changent leur vie, notamment : chirurgie maxillo-faciale pour enlever des tumeurs et réparer des fentes labiales et palatines ; chirurgie ophtalmique pour enlever des cataractes ; chirurgie orthopédique pour redresser les jambes et corriger les pieds bots ; chirurgie plastique reconstructive pour réparer de graves contractures dues à des brûlures, et plus encore.

L’ancien ferry danois sert également de centre de formation mobile pour chaque pays visité : il forme des centaines de professionnels de la santé locaux pendant chaque service sur le terrain et encadre les chirurgiens pour qu’ils puissent proposer les interventions chirurgicales spécialisées mentionnées ci-dessus dans leur propre pays.

Pourquoi une plate-forme hospitalière sur des navires est si efficace ?

Un navire offre un avantage substantiel par rapport à une installation terrestre : le contrôle de l’environnement. Alors qu’une clinique ou un hôpital terrestre est en fin de compte limité par l’infrastructure locale (c’est-à-dire l’électricité, l’eau, etc.), un navire-hôpital n’est pas limité par ces facteurs, ce qui en fait une plate-forme de prestation durable dans le monde en développement.

L’Africa Mercy est équipé d’un matériel médical de classe mondiale, y compris l’accès à des ordinateurs, des laboratoires et des outils de diagnostic. Par conséquent, Mercy Ships est en mesure d’offrir des soins de qualité à celles et ceux qui en ont besoin.

Un hôpital basé sur un navire constitue également un excellent lieu pour les projets de formation. Grâce à une plateforme mobile, l’organisation est en mesure d’apporter plus facilement des possibilités de renforcement des capacités en Afrique, et d’adapter les projets d’éducation aux besoins sanitaires spécifiques du pays hôte.

En s’associant avec le ministère de la santé du pays hôte, Mercy Ships peut se préparer efficacement à amener un hôpital en parfait état de fonctionnement dans une ville portuaire pour un service de 10 mois. Cette période plus longue permet aux habitants du pays, en particulier dans les zones rurales intérieures, de parcourir la distance nécessaire pour se rendre au navire et y subir l’intervention chirurgicale dont ils ont besoin. C’est ce qui a caractérisé notre service au Sénégal, où des patients de 14 régions différentes ont été opérés, assurant ainsi la représentation de chaque région du pays.

Bientôt deux navires

Le modèle navire-hôpital s’avère être une approche très efficace pour faire face à la crise mondiale de la chirurgie. Imaginez ce qu’une flotte de navires-hôpitaux pourrait faire ? Mercy Ships a commencé il y a 42 ans avec cette même question.

Aussi unique que l’Africa Mercy soit dans le domaine des navires-hôpitaux, il ne sera plus le seul de ce type pendant longtemps. Il sera rejoint plus tard en 2021 par le Global Mercy – le tout premier navire-hôpital civil construit spécialement à cet effet. Avec un équipage et des patients plus nombreux, des salles d’opération supplémentaires et un centre de formation de classe mondiale à bord, le Global Mercy fera plus que doubler la capacité de Mercy Ships à apporter l’espoir et la guérison aux nations d’Afrique de l’Ouest.

Cette intensification des opérations signifie naturellement qu’il faut davantage de volontaires pour occuper les postes d’équipage. Nous encourageons toute personne intéressée à visiter le site de Mercy Ships Canada pour postuler : Devenir bénévole

Mercy Ships reste fidèle à sa mission d’apporter l’espoir et la guérison aux peuples d’Afrique, et se prépare actuellement à y retourner dès que possible.

Ensemble, nous pouvons CHANGER le discours sur la santé en Afrique.

Écrit par : Mark Kitzman